23 août 2016 ~ 0 Commentaire

 » Restreindre l’accès à internet est désormais condamné par l’Organisation des Nations Unies.

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations-Unies vient d’adopter une résolution qui condamne « sans équivoque les mesures qui visent à empêcher ou à perturber délibérément l’accès à l’information ou la diffusion d’informations en ligne, en violation du droit international des droits de l’homme » et qui « invite tous les États à s’abstenir de telles pratiques et à les faire cesser. »
Bien qu’il s’agisse d’une mesure non-contraignante, c’est un message fort pour les Etats qui coupent parfois l’accès à internet à leurs populations ainsi que pour ceux qui seraient tentés de le faire dans l’avenir, car les personnes doivent jouir en ligne des mêmes libertés qu’hors-ligne. Selon Access Now, l’année dernière, 15 coupures volontaires d’internet ont été enregistrées dans le monde et depuis début 2016, l’organisation en a compté une vingtaine.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Programmationobjetsio |
Projetsig |
Orangepi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | SimplicechoumeniDBA
| L'actualité des nouvel...
| Informatique ISL